Choix d’un avertisseur de monoxyde de carbone

Comment choisir un avertisseur de monoxyde de carbone

Puisque la sécurité à domicile n’est pas une option, nous offrons beaucoup de choix.

Désormais plus conscients des risques associés au monoxyde de carbone, il est logique de se poser la question « que puis-je faire pour protéger mon foyer? ». Plus que quiconque, Kidde est en mesure de répondre à cette question grâce à son catalogue complet de détecteurs de monoxyde de carbone, que vous pouvez consulter ici.

Il est bien sûr utile, avant de choisir les modèles d’avertisseur qui vous conviennent, de vous familiariser avec les diverses technologies, caractéristiques et autres critères.

Critères à considérer dans le choix d’un avertisseur

Nous recommandons de choisir des avertisseurs de CO qui utilisent la technologie de détection la plus précise sur le marché. Les avertisseurs de CO sont conçus pour vous avertir si la concentration de monoxyde de carbone se met à augmenter graduellement. Ils déclencheront une alarme avant que la plupart des gens n’aient ressenti le moindre symptôme d’intoxication. Plus l’avertisseur est précis, plus vous et votre famille êtes en mesure d’intervenir adéquatement pour régler le problème.

Voir ci-dessous les critères importants à considérer quand on achète un avertisseur de CO.

  • Détecteur électrochimique : les avertisseurs électrochimiques sont plus stables aux variations de d’humidité et de température et résistent à la plupart des produits chimiques d’usage fréquent qui pourraient causer de fausses lectures. Les avertisseurs de CO de Kidde utilisent la technologie NighthawkMD, qui s’est révélée être la technologie de détection du monoxyde de carbone la plus précise aux dires des principaux fabricants.

  • Enregistrement CSA : les avertisseurs de CO doivent répondre aux normes strictes établies par l’Association canadienne de normalisation. Recherchez les marquages CSA et Blueflame 6.19-01. Ces marquages garantissent que l'avertisseur de CO satisfait aux exigences de toutes les normes de sécurité canadiennes les plus récentes.


En outre, n’oubliez pas de prendre en compte ces caractéristiques importantes :

  • Affichage numérique : un écran à affichage numérique donne précisément la concentration de CO présente dans la résidence et actualise la mesure toutes les 15 secondes.
  • Mémoire de concentration de pointe : cette caractéristique enregistre la plus haute concentration de CO mesurée. Connaître la concentration de CO dans la résidence est utile au personnel des mesures d’urgence pour choisir le traitement à administrer.
  • Branchement sur prise et pile de secours : ces avertisseurs sont faciles à brancher sur n’importe quelle prise électrique ordinaire et comprennent une pile de 9 V pour garantir une protection à court terme durant les pannes de courant.
  • À piles : les clients qui vivent dans des régions susceptibles de connaître de nombreuses pannes de courant de même que ceux qui possèdent une génératrice à moteur à essence devraient considérer un avertisseur de CO à piles avec affichage numérique rétroéclairé. Ces unités à piles surveillent la concentration de CO dans l’air 24 heures par jour en cas de coupures de courant. L’affichage numérique rétroéclairé permet à l’utilisateur de voir la concentration ambiante de CO dans le noir. L’avertisseur peut être placé sur une tablette, fixé au mur ou déplacé de pièce en pièce.
  • Message vocal : les avertisseurs munis de cette fonctionnalité, en plus d’émettre les bips habituels, annoncent clairement la menace identifiée au domicile. C’est une fonctionnalité que l’on retrouve dans la plupart des avertisseurs combinés de fumée et de monoxyde de carbone.

Positionnement et entretien

Vous avez donc choisi les bons appareils pour votre domicile. Maintenant, il est important de savoir où les installer et comment les entretenir convenablement. Kidde peut vous aider à cet égard.

  • Installer au moins un avertisseur de CO sur chaque étage et dans les aires de repos.
  • Pour éviter les fausses alarmes, veiller à ce que les avertisseurs de CO soient au moins à 4,5 m (15 pi) des appareils de chauffage et de cuisson.
  • Ne pas couvrir ou obstruer l’unité. Tester l’avertisseur de CO toutes les semaines.
  • Remplacer les avertisseurs de CO tous les 7 à 10 ans (selon le modèle) pour tirer parti des dernières avancées technologiques.