Choix d’un avertisseur de fumée

Comment choisir le meilleur avertisseur de fumée pour votre domicile

Le plus important, en cas de feu à domicile, c’est d’être averti rapidement. N’attendez pas qu’il soit trop tard. Installer des avertisseurs de fumée est l’une des façons les plus efficaces et les moins coûteuses de signaler rapidement un début d’incendie. Bien installés et entretenus, ils contribuent à éviter les blessures et à réduire les dégâts. Il apparaît évident, si l’on s’en tient aux faits, qu’un avertisseur de fumée peut préserver des vies qui seraient perdues autrement.

  • En Amérique du Nord, près de la moitié des décès attribuables à un incendie ont été constatés dans un domicile sans avertisseur de fumée (4 % des foyers) selon la NFPA.

  • Le risque de mourir dans une résidence qui n’a pas d’avertisseurs de fumée est deux fois plus grand que le risque de mourir dans une résidence dotée d’avertisseurs de fumée fonctionnels (Consumer Product Safety Commission).

  • Pour mieux protéger votre domicile, prenez quelques minutes pour vous documenter sur les différents types d’avertisseurs de fumée et sur les astuces à connaître pour obtenir de bons résultats.

Savoir quels types d’avertisseurs de fumée il y a à votre domicile

  • Un avertisseur à détection par ionisation détecte les particules invisibles émises par un feu (associées à un feu à flamme vive) plus tôt qu'un avertisseur photoélectrique

  • Un avertisseur à détection photoélectrique détecte les particules visibles émises par un feu (associées à un feu couvant) plus tôt qu'un avertisseur à ionisation.

Pour un maximum de protection à domicile, installer les deux technologies d’avertisseur de fumée.

Kidde offre des avertisseurs de fumée photoélectriques, d’autres à ionisation, de même qu’un modèle d’avertisseur à détecteur double qui comprend les deux technologies de détection de la fumée.

Selon la NFPA, sur l’ensemble des résidences dotées d’avertisseurs de fumée, une sur cinq montre des unités non fonctionnelles en raison surtout de piles déconnectées, manquantes ou à plat. Dans cette optique, il suffit de suivre quelques conseils pour rendre votre domicile plus sécuritaire.

  • Installer des avertisseurs de fumée sur chaque étage de votre domicile, dans les halls d’entrée, les chambres et à l’extérieur des aires de repos.

  • Remplacer les avertisseurs de fumée tous les 10 ans. Les avertisseurs surveillent la résidence chaque minute de chaque jour, mais leur durée de vie n’est pas illimitée. Si vous ne connaissez pas l’âge de votre avertisseur, vous devriez le remplacer.

  • Vérifier le bon fonctionnement de votre avertisseur de fumée conformément aux directives du fabricant et remplacer les piles au besoin.

  • Chaque mois, passer doucement l’aspirateur sur votre avertisseur de fumée pour éviter que des saletés bloquent le détecteur.

  • Ne pas désactiver un avertisseur de fumée en cas d’alarmes injustifiées ou de fausses alarmes. Ne pas « emprunter » les piles d’un avertisseur de fumée pour les utiliser autrement, dans un jouet ou un poste de radio.

  • Mettre sur pied un plan d’évacuation et exécuter des simulations avec la famille pour que tous sachent quoi faire et où se diriger si l’alarme déclenche.

Trouver les produits adéquats pour votre domicile

Chef de file mondial en matériel de sécurité incendie, Kidde offre une vaste gamme d’avertisseurs de fumée. Pour trouver les solutions qui conviennent à votre domicile, parcourez la section Avertisseurs de fumée de Kidde dès aujourd’hui.